La sécurité des engins de levage des chantiers BTP

Les appareils et engins de levage de charges ou de personnes représentent des risques majeurs pour la sécurité des travailleurs et des usagers sur les chantiers du BTP. Plusieurs types de matériel (grues à tour; nacelles d’élévation; plates-formes élévatrices ; …) engendrent des risques corporels et matériels ayant souvent pour origine de simples négligences qu’une bonne formation du conducteur, le respect de la réglementation et de quelques règles peuvent éviter.

Les appareils et engins de levage de charges ou de personnes représentent des risques majeurs pour la sécurité des travailleurs et des usagers sur les chantiers du BTP. Plusieurs types de matériel (grues à tour; nacelles d’élévation; plates-formes élévatrices ; …) engendrent des risques corporels et matériels ayant souvent pour origine de simples négligences qu’une bonne formation du conducteur, le respect de la réglementation et de quelques règles peuvent éviter.
Même si leur nombre diminue, grâce à une sévère réglementation et à la mise en œuvre de procédures de contrôle, les appareils de levage restent à l'origine d'un grand nombre d'accidents dans le secteur du BTP, avec des sinistres faisant plusieurs victimes.
Par exemple, la chute d'une grue sur un chantier de construction peut s'avérer lourde de conséquences pour l'entreprise qui en avait la garde, non seulement pour les couts des dommages matériels et corporels et ceux occasionnés par l'arrêt du chantier, mais aussi du fait des sanctions pénales encourues par l’entrepreneur pour mise en danger d'autrui, blessures ou homicides involontaires.

Les différents engins de levage sur les chantiers BTP

L’ensemble du dispositif de levage est constitué par des dispositifs de chargement, suspendus à des éléments porteurs et déplacés par des engins de levage.

  • Les engins de levage sont destinés à être utilisés pour le levage de matériel ou/et de personnes, comme par exemple :
    - les chariots élévateurs, ainsi que des chariots de levage multifonctionnels,
    - les grues à tour,
    - les grues automotrices,
    - les plates-formes mobiles élévatrices avec nacelles de levage de personnes,
    - les ascenseurs de chantier.
  • Les nacelles sont destinées à porter les ouvriers, à partir desquelles ils exécutent les travaux.
  • Les éléments porteurs, sont les crochets de levage, les câbles et les chaînes.
  • Les dispositifs de butée retiennent l’élément porteur au dispositif de levage.
Les situations à risques

- les renversements d’engins, principalement sous l’effet du vent ou la défaillance du sol

- les collisions engins-engins, engins-obstacles (électriques, …) et surtout engins-personnes.

- les pertes ou chutes de charges manipulées.

- Les bris de matériels.

- Les chutes du personnel lors des déplacements sur les engins.

Les principaux risques
  • Déplacements sur échelle et marchepied et chutes de hauteur
  • Exposition aux intempéries (chaleur, froid, vent, givre, pluie)
  • Exposition au bruit du chantier
  • Contraintes posturales dans un espace réduit
  • Chute en gravissant ou en descendant de l’échelle de montée
  • Lombalgies d'effort (manutention du matériel de calage et d'arrimage)
  • Risque d'accident vis à vis des tiers en cas de mauvaise manœuvre avec heurt du personnel du chantier avec la charge
  • Electrisation (contact de la grue avec un conducteur aérien sous tension)

La formation du conducteur

Le dispositif CACES® (Certificat d'Aptitude à la Conduite En Sécurité) a été élaboré par la CNAMTS pour pouvoir évaluer les connaissances et savoir-faire des conducteurs pour la conduite en sécurité. La réglementation précise l’obligation de formation pour la conduite des équipements de travail servant au levage (art. R. 233-13-16 du code du travail).
En complément, la conduite de certains équipements nécessite l’obtention d’une autorisation de conduite délivrée par le chef d’entreprises (art. R. 233-13-19 et arrêté « conduite » du 2 décembre 1998) après la prise en compte des trois éléments suivants :
- un examen médical, car l'opérateur doit être en pleine possession de ses moyens (bonne coordination des mouvements, vue et ouïe excellentes, pas d’addictions).
- un contrôle des connaissances et savoir-faire pour la conduite en sécurité,
- une connaissance des lieux et instructions à respecter.
Les engins de levage concernés par le dispositif CACES® font l’objet de plusieurs recommandations :
Grues à tour : recommandation R 377 modifiée
Grues mobiles : recommandation R 383 modifiée
Plateformes élévatrices mobiles de personnes (PEMP) : recommandation R 386
Grue auxiliaire de chargement de véhicules : recommandation R 390
La durée de validité d’un CACES® est au maximum 5 ans pour les équipements de levage.

La prévention collective

La survenance d'un accident grave n'est souvent que le résultat d'un cumul d'opérations dangereuses ou de négligences.
L'entreprise amenée à utiliser un engin de levage doit donc prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité de ses employés et du public. Et ce, dès la conception de l'ouvrage. Cela concerne notamment l'organisation du travail, l'entretien de l'appareil et son installation sur le site du chantier.

  • L’engin de levage

Grue équipée d’un anémomètre avec alarme et pré alarme
Limiteur de charge et limiteur de couple
Translations de grue contrôlée (butées, socle)
Systèmes d’aide automatique à la conduite appropriés
Sécurisation de l'accès de la cabine : échelle à crinoline avec palier de repos, ascenseur
Siège et poste de commande ergonomiques
Cabine climatisée ou chauffée et ventilée
Bonne liaison grutier-responsable des travaux (radio, pupitre, téléphone)

  • L’entretien de l’engin de levage

Carnet de maintenance des appareils de levage : l’arrêté du 2 mars 2004 en application
depuis le 1er avril 2005 impose l’existence d’un carnet de maintenance tenu à jour
pour chaque appareil de levage. Avant et après leur utilisation, les engins de levage doivent faire l’objet de vérifications et d’opérations de maintenance. Quatre articles du
code du travail définissent les règles applicables :
- Vérifications générales périodiques prescrites par l’article R. 233-11 ;
- Vérifications lors de la mise en service prescrites par l’article R. 233-11-1 ;
- Vérifications lors de la remise en service prescrites par l’article R. 233-11-2 ;
- Tenue d’un carnet de maintenance prescrite par l’article R. 233-12.
L’inobservation de ces règles engage la responsabilité pénale personnelle du responsable.
La maintenance comporte un examen approfondi des éléments essentiels tous les 5 ans si la maintenance prescrite par le constructeur dans la notice d’instructions n’a pas été réalisée.

  • L’installation sur le site du chantier
Dans des conditions venteuses sévères ou géologiques douteuses, une étude préalable des risques de renversement des grues à tour sous l’effet du vent ou d’une défaillance du sol sous
les stabilisateurs doit être réalisée pour évaluer les effets de site liés au vent et obtenir un avis sur le sol et les fondations.
Il convient de s’assurer que la grue est placée sur un sol sain et compacté afin d’éviter tout mouvement de sol. Le système de calage doit être de taille significative par rapport aux vérins
pour pouvoir jouer à plein son rôle de stabilisateur.
Il est impératif de s’assurer que les préposés utilisateurs de la grue connaissent et appliquent les règles de sécurité inhérentes à ce type de matériel : verrouillage du système de freinage, flèche en girouette…


La prévention individuelle
  • Gants pour se protéger des fils d’acier endommagés
  • Harnais de sécurité en cas d'absence de protection collective contre les chutes en hauteur
  • Port de chaussures de sécurité avec semelle antidérapante et bout acier et casque de chantier pour se protéger des chutes d’objets
  • Pas de conduites addictives (alcool, drogues, médicaments)

REGLEMENTATION
  • Arrêté 7 septembre 2004 relatif au titre professionnel de conducteur(trice) de grue à tour
  • Arrêté du 3 mars 2004 relatif aux examens approfondis des grues à tour.
  • Arrêté du 12 février 2004 relatif au titre professionnel de conducteur(trice) de grue mobile
  • Arrêté du 2 décembre 1998 relatif à la formation à la conduite des équipements de travail mobiles automoteurs et des équipements de levage de charges ou de personnes.

RECOMMANDATIONS CNMATS
  • R 136 Grues à tour. Contrôle des boulons de fixation des couronnes d'orientation
  • R 158 Interventions sur les grues à tour
  • R 377 modifiée Utilisation des grues à tour
  • R 372 modifiée Utilisation et entretien des engins de chantier
  • R 373 modifiée Prévention du risque de renversement des grues à tour sous l'effet du vent
  • R 377 modifiée Utilisation des grues à tour
  • R 380 L'utilisation des grues à tour. Applications aux intérimaires du texte de la recommandation R 377
  • R 383 modifiée Conduite des grues mobiles
  • R 386 Utilisation des plates-formes élévatrices mobiles de personnes (PEMP)
  • R 390 Utilisation des grues auxiliaires de chargement de véhicules
  • R 434 Prévention des risques occasionnés par les véhicules et engins circulant ou manœuvrant sur les chantiers du BTP

INRS
Les grues à tour


Cette fiche effectue le repérage des problèmes liés à l’utilisation des grues à tour et recense les textes applicables. Editions INRS ED 128 (2006, 4p.)
Grues à tour.
Manuel de sécurité à l'usage des conducteurs et du personnel d'entretien. Engins de chantier. Editions INRS ED 913. (2001)
Grues mobiles
Ce manuel comprend deux parties : l’une consacrée aux aspects purement réglementaires, l’autre plus spécifiquement dédiée aux règles de bonnes pratiques en matière de conduite d’appareils de levage. Editions INRS ED 516 (2000, 92p.)
Grues de chargement
Renseignements pratiques relatifs à la formation professionnelle et au permis de conduire du personnel ainsi qu’à la réglementation et à la normalisation du matériel. Description des grues et de leur équipement, consignes à respecter et contrôles à effectuer, conduite à tenir en cas de panne, transport et entretien. Editions INRS ED 676 (2001, 84p.)
Plates-formes pour travaux de faible hauteur
Fiche pratique de sécurité INRS ED 75
Plates-formes élévatrices mobiles de personnel
Brochure INRS ED 801
Levage de personnes en sécurité
Brochure INRS ED 831