Place aux jeunes : Guillaume Desmorat

Guillaume Desmorat,
doctorant Mines ParisTech,
ingénieur conseil FHO à GrDF
La pratique du retour d'expérience (REX) dans les grandes entreprises vise aujourd'hui un champ beaucoup plus large que celui de la sûreté de fonctionnement, il ambitionne à considérer les pratiques etles attitudes des individus et des collectifs vis-à-vis de la sécurité. La prise en compte des facteurs humain et organisationnel de la sécurité (FHOS) dans le processus de REX représente souvent une « épreuve » pour les organisations désireuses de s'initier à cette thématique. Tout d'abord en raison de la difficulté d'accès à des informations suffisamment vulgarisées pour une diffusion large et une adaptation aux contraintes industrielles. Mais surtout en raison des enjeux culturels soulevés. En s'éloignant de l'analyse du geste technique, le REX se focalise désormais sur la relation que les individus entretiennent avec la notion de sécurité. Souvent, ce processus est vu comme une remise en cause du professionnalisme des individus ; cette nouveauté crée une barrière entre les primo-entrants et les individus formatés par une expérience préalable de l'organisation. Des tensions internes apparaissent et peuvent aller jusqu'à remettre en cause un changement qui vise pourtant à refondre la relation au travail dans un sens bénéfique aux opérateurs. Gaz réseau Distribution France (GrDF), filiale du groupe GDF-Suez, et le CRC de Mines ParisTech, dans le cadre d'une convention CIFRE, ont ainsi initié un travail conjoint de recherche qui a débuté par la participation à la conception et au déploiement d'une nouvelle méthode de REX intégrant les FHOS. Cet outil d'analyse d'accidents étant aujourd'hui opérationnel, le partenariat s'est transformé en un accompagnement des mutations internes à GrDF liées à l'intégration des FHOS au sein des processus de production. L'objectif de ces travaux participatifs est de comprendre l'originalité de GrDF dans son processus d'acclimatation aux FHOS et décrypter ce qui se cache derrière les tensions apparentes tout en menant un travail d'ingénierie destiné à refonder l'ensemble des outils et processus chargés de la formation et de l'analyse d'accident de l'entreprise. Les premiers résultats consistent ainsi en la réalisation d'un simulateur recréant les conditions de l'exploitation d'un réseau de gaz, d'un outil de REX adapté aux FHOS ainsi que l'adaptation des prescriptions générales à l'esprit de cette thématique. Un modèle global détaillant les interactions entre ces différents éléments et leur influence sur la conception de la sécurité au sein de GrDF est en cours de mise au point pour servir de base à la rédaction d'un guide méthodologique global à destination de toute organisation souhaitant développer une nouvelle vision de la sécurité fondée sur les FHOS.


Demandez votre n°10 offert du magazine RSE !
Profitez de notre offre Spéciale Rentrée: recevez gratuitement et sans engagement le n°10 du magazine RSE, spécialisé sur les questions liées à la Santé, la Sécurité au Travail et à l'Environnement