Experts en formation HSE en ligne
EazySAFE est un concepteur et fournisseur de solutions de formation en ligne sur la Santé Sécurité au travail. Notre plateforme associée à un contenu générique entièrement personnalisable permet de diffuser vos formations Santé Sécurité vers tous vos salariés, nouveaux embauchés et intervenants extérieurs sur multi sites, en plusieurs langues. Grâce à nos solutions, vous formez vos équipes de façon régulière en utilisant des modules Santé Sécurité harmonisés avec évaluation et validations des connaissances acquises.
En présentant toutes vos consignes et règles de Sécurité en amont, vous fiabilisez le niveau de formation de tous vos intervenants extérieurs avant qu’ils ne commencent à travailler sur votre site.

Avec EazySAFE, vous faites le choix de la flexibilité et de l’efficacité avec certification et mise en conformité à la clé.
Si vous souhaitez recevoir plus d’informations sur nos solutions et/ou organiser une démonstration, n’hésitez pas à nous contacter par mail à info@eazysafe.fr, ou via notre notre site web www.eazysafe.fr ou par téléphone au + 33 (0) 1 70 99 31 66.

Cette offre vous intéresse ?

Pour obtenir gratuitement des infos sur cette offre, il suffit de renseigner votre adresse email :

 
Envoyer à ami
Le portail des preventeurs : www.officiel-prevention.com Droit de retrait Le droit de retrait est, en droit du travail, le droit de se retirer d'une situation de travail plaçant le travailleur dans un danger immédiat ou une situation grave pour sa santé. A la différence des procédures d'alerte, attachées à certaines institutions représentatives, le droit de retrait est un droit individuel. Il est fondé sur l'article L. 4131-1 du Code du travail pour les salariés et sur l'article 5-6 du décret n° 82-453 du 28 mai 1982 pour les fonctionnaires. Le salarié confronté à un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé, à le droit d'arrêter son travail et, si nécessaire, de quitter les lieux pour se mettre en sécurité (au regard de l'article L231-8-1 du code de travail). L'employeur ou les représentants du personnel doivent en être informés. Ce droit de retrait est un droit protégé. La décision du salarié ne doit cependant pas créer pour d'autres personnes une nouvelle situation de danger grave et imminent. Le salarié doit avertir immédiatement l'employeur ou son représentant du danger de la situation. Il n'a pas besoin de l'accord de l'employeur pour user de son droit de retrait. Le salarié peut aussi s'adresser aux représentants du personnel ou au comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). Le droit de retrait n'entraîne ni sanction, ni retenue sur salaire. L'employeur ne peut demander au salarié de reprendre le travail si le danger grave et imminent persiste. Si le salarié est victime d'un accident du travail ou d'une maladie professionnelle alors que l'employeur était informé de la situation, celui-ci est considéré comme ayant commis une faute inexcusable et la rente due au salarié est majorée.