Vos habilitations électriques sont-elles à jour ?
vos habilitations électriques sont-elles à jour ?
L’habilitation électrique est une exigence réglementaire pour tous les travailleurs qui effectuent des opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage. Elle nécessite une formation théorique et pratique préalable selon la NFC 18-510 dans vos locaux en intra ou en inter dans nos centres.
Nouveau : habilitation pour les véhicules électriques et hybrides NF C 18-550
votre centre temis formation le plus proche
PARIS-VILLEJUIF / LYON - BRON / LILLE / AIX-EN-PROVENCE / TOULOUSE / NANTES
Siège : 46, rue Marcel Grosménil 94800 Villejuif -
Tel : 01.42.11.11.72 - Fax : 01.42.11.19.39
formation@temis.fr - www.temis-formation.fr
PARIS-villejuif / LYON - Bron / LILLE /
AIX-EN-PROVENCE / TOULOUSE / NANTES

Cette offre vous intéresse ?

Pour obtenir gratuitement des infos sur cette offre, il suffit de renseigner votre adresse email :

 
Envoyer à ami
Le portail des preventeurs : www.officiel-prevention.com Extrait du Compte-rendu d’activité 2007 de la Branche accidents du travail et maladies professionnelles du régime général de la Sécurité Sociale L’indemnisation des victimes et de leurs ayants droit Les prestations versées aux victimes constituent le principal poste de dépenses de la branche (65 %). Elles viennent en réparation des préjudices subis à l’occasion d’un accident du travail ou de trajet, ou encore d’une maladie professionnelle. Il peut s’agir de prestations : - en nature : prise en charge des soins de santé et de l’appareillage, des frais de réadaptation fonctionnelle, de rééducation profes-sionnelle et de reclassement prescrits ; - en espèces : versement d’indemnités journalières en cas d’arrêt de travail (incapacité temporaire), attribution d’une rente viagère ou d’un capital forfaitaire en cas de séquelles (incapacité permanente), attribution d’une rente aux proches de la victime en cas de décès. À noter : lorsqu’un tiers est impliqué – ce qui est souvent le cas pour les accidents de trajet – la caisse a la possibilité de récupérer tout ou partie des prestations servies à la victime par une procédure de recours.