FORMATION CERTIFIANTE (bac+5) : G.S.R. 100 heures / 3 modules
FORMATION CERTIFIANTE : G.S.R.
GESTION DES SITUATIONS OPÉRATIONNELLES À RISQUES

enregistrée par la CNCP sous le N°3175 - code CPF 236683
(Commission Nationale de la Certification Professionnelle)
niveau 1 (bac+5)

Formation de 100 heures organisée en 3 modules de compétences
Répartie sur 5 semaines non consécutives
Objectifs
Donner aux opérateurs cadres et non-cadres les compétences supplémentaires permettant de gérer le risque lié à leurs opérations quotidiennes et d’affronter une crise.

Prévenir par une analyse structurée des risques,

Récupérer une situation dégradée avant qu’elle n’aboutisse à un évènement indésirable,

Atténuer les conséquences d’une crise.
CONTACTS
Renseignements sur les contenus
Jean-Pierre CLOSTERMANN - 06 62 83 98 23 - ENSM
jean-pierre.clostermann@supmaritime.fr
Renseignements sur les modalités d’inscription
Nathalie DEROUINEAU - 02 32 74 44 80 - Université Le Havre Normandie
formation.continue@univ-lehavre.fr

SITES INTERNET :
www.univ-lehavre.fr - www.supmaritime.fr

LIEU DE FORMATION : à 5 minutes de la gare
UNIVERSITÉ LE HAVRE NORMANDIE - Formation Continue - 02 32 74 44 50
Localisation : 8, rue Démidoff - LE HAVRE - Lieu desservi par lignes TRAM A et B

Cette offre vous intéresse ?

Pour obtenir gratuitement des infos sur cette offre, il suffit de renseigner votre adresse email :

 
Envoyer à ami
Le portail des preventeurs : www.officiel-prevention.com Le décret n° 2008-244 du 7 mars 2008 instaure une nouvelle obligation de vérification des installations de dépoussiérage : le contrôle annuel des concentrations de poussières en atelier, afin de vérifier le respect des Valeurs Limites d'Exposition Professionnelle. Extrait du Décret n° 2008-244 du 7 mars 2008 relatif au code du travail (partie réglementaire) : Article R. 4412-76 : L'employeur procède de façon régulière aux mesures de concentration des agents cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction. Les contrôles techniques destinés à vérifier le respect des valeurs limites sont réalisés au moins une fois par an par un organisme agréé par arrêté conjoint des ministres chargés du travail et de l'agriculture dans les conditions prévues aux articles R. 4724-8 à R. 4724-12. Les prélèvements sont faits sur des postes de travail en situation significative de l'exposition habituelle. La stratégie de prélèvement est établie par l'employeur, après avis de l'organisme agréé, du médecin du travail, du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou, à défaut, des délégués du personnel.