Formation des membres du CHSCT
Document sans titre

 

Le CHSCT (Comité Hygiène Sécurité et Conditions de Travail) est un acteur fondamental de la prévention des risques dans votre entreprise.
Grâce à cette formation, donnez lui les moyens d’exercer pleinement sa mission !


Objectifs :
- Connaître les pouvoirs et prérogatives du CHSCT et de ses membres.
- Connaître et savoir mettre en oeuvre les principaux outils et méthodes en matière de prévention des Accidents du Travail : analyse d’accident et analyse des risques.
- Contribuer à la protection de la santé, de la sécurité et des conditions de travail dans l’entreprise.
- Etre force de proposition dans l’entreprise en matière de Santé et Sécurité au Travail.


Public
Membres désignés du CHSCT dans un établissement de moins de 300 salariés
Délégués du personnel en l’absence de CHSCT : Ord. n°2001-75


Moyens
- Diaporamas - Vidéos
- Supports de formation, d’analyse d’accidents et d’analyse de risques
- Méthode pédagogique participative


Programme
I : Situer les obligations et les enjeux du CHSCT (1 jour)
II : Connaître et analyser les risques (2 jours)
Possibilité de formation recyclage ou sur 5 jours (+ de 300 salariés)

Prochaines dates inter-entreprises dans votre région
PARIS : 14, 15 & 16 septembre 2009



Pour tout renseignement Contactez Emilie :
Tel : 04.37.53.24.55
E-mail :contact@capsecur.com

Site Internet : http://www.capsecur.com/


Cette offre vous intéresse ?

Pour obtenir gratuitement des infos sur cette offre, il suffit de renseigner votre adresse email :

 
Envoyer à ami
Le portail des preventeurs : www.officiel-prevention.com Extrait du Compte-rendu d’activité 2007 de la Branche accidents du travail et maladies professionnelles du régime général de la Sécurité Sociale L’indemnisation des victimes et de leurs ayants droit Les prestations versées aux victimes constituent le principal poste de dépenses de la branche (65 %). Elles viennent en réparation des préjudices subis à l’occasion d’un accident du travail ou de trajet, ou encore d’une maladie professionnelle. Il peut s’agir de prestations : - en nature : prise en charge des soins de santé et de l’appareillage, des frais de réadaptation fonctionnelle, de rééducation profes-sionnelle et de reclassement prescrits ; - en espèces : versement d’indemnités journalières en cas d’arrêt de travail (incapacité temporaire), attribution d’une rente viagère ou d’un capital forfaitaire en cas de séquelles (incapacité permanente), attribution d’une rente aux proches de la victime en cas de décès. À noter : lorsqu’un tiers est impliqué – ce qui est souvent le cas pour les accidents de trajet – la caisse a la possibilité de récupérer tout ou partie des prestations servies à la victime par une procédure de recours.