Les supports vidéo de sensibilisation et de formation à la sécurité du travail

Les outils pédagogiques sur support vidéo (films, dessins animés, modules de e-learning, sur internet ou intranet ou sur cd-rom ...) utilisant l’image et l’animation comme méthodes de sensibilisation et de formation à la sécurité et à la santé au travail présentent de nombreux atouts par rapport aux outils anciens, brochures, affiches, dépliants, réunions d’information, séances de formation...

Les supports vidéo de sensibilisation et de formation à la sécurité du travail

Les outils pédagogiques sur support vidéo (films, dessins animés, modules de e-learning, sur internet ou intranet ou sur cd-rom ...) utilisant l’image et l’animation comme méthodes de sensibilisation et de formation à la sécurité et à la santé au travail présentent de nombreux atouts par rapport aux outils anciens, brochures, affiches, dépliants, réunions d’information, séances de formation...

Ces supports didactiques, éventuellement ludiques et interactifs, permettent de toucher à moindres coûts un public large, notamment les jeunes salariés, rétifs aux cours et présentations traditionnels et à la lecture, avec des enseignements dynamiques et conviviaux (animations 3D...) et une vaste palette de différents médias numérisés (textes, animations, vidéos, sons...) : les messages pour développer une conscience de la sécurité au travail en sont renforcés, avec une perception des risques professionnels améliorée.

Les atouts pédagogiques et motivationnels des supports vidéo au service de la sécurité du travail

Développer les compétences du personnel en Santé et Sécurité du Travail est fondamental à la fois pour l’organisation, pour la motivation des individus au travail et pour le respect des exigences du Code du Travail.
Les évolutions technologiques ou organisationnelles au sein du travail (innovations produits ou procédés ou machines, modifications des normes ou de la législation en matière d’environnement et d’hygiène et de sécurité, ...) sont si nombreuses et rapides qu’elles nécessitent une adaptation fréquente des travailleurs et demandent une grande réactivité, sous peine d’obsolescence de leurs connaissances, de leurs compétences et savoir-faire en matière de sécurité du travail.
La difficulté de prévenir les risques comportementaux est grande. L’implication des employés est à la base de la culture sécuritaire : leurs comportements à risque sont à la source d’accidents, même si le poste de travail possède des dispositifs de sécurité et malgré de bonnes conditions de travail. La nécessité d’une meilleure prise en compte des aspects comportementaux dans une démarche de formation vise à créer une culture de sécurité, en identifiant les comportements à risque les plus fréquemment adoptés par les employés, en développant leur sensibilisation et leur responsabilisation.
Mais, pour sensibiliser et former les salariés à la sécurité au travail et à la prévention des risques professionnels sans les lasser et en recherchant leur implication, les actions non fastidieuses pour y parvenir ne sont pas si évidentes : difficulté de satisfaire des besoins hétérogènes au niveau des âges et des niveaux de chacun, contraintes professionnelles individuelles (disponibilités horaires, exigences du service, ...)

Face à ce contexte, pour favoriser l’appropriation des messages de prévention et maintenir l’intérêt de chacun, les ressorts pédagogiques et motivationnels des outils vidéo sont de plusieurs natures :
- la jeune génération de salariés (nés avec un écran dans leur berceau !), est une génération de «zappeurs», qui ne supportent plus les formations magistrales. Cette nouvelle génération, grande adepte des jeux vidéo, en a assez des exposés théoriques, les jeunes gens veulent plus de variété dans leur apprentissage. Les supports vidéo multimédia ludiques, interactifs et particulièrement riches en interfaces et possibilités de scénarios correspondent mieux à leur attente.
- Les simulations d’environnement de travail, de pilotage d’engin ..., l’immersion en 3D tendent à bien restituer des situations à risque professionnel.
- Cette forme d’apprentissage ludique, positive, incite les collaborateurs à participer aux efforts de sensibilisation à la prévention.
- Le e-learning (ou formation en ligne) permet des parcours d'autoformation individualisés. De plus, c’est un système de formation souple et flexible dans lequel l’apprenant peut apprendre presqu’affranchi des contraintes de lieu et de temps, sans se déplacer ; il fixe lui-même son emploi du temps, il gère son rythme d’apprentissage. La personne en formation peut beaucoup plus facilement concilier formation et temps de travail, ce qui encourage sa motivation aux efforts de formation professionnelle.
- De nombreux supports vidéo sont disponibles gratuitement.

Les différents supports vidéo de sensibilisation et de formation à la sécurité du travail

  • Les films didactiques
    Les films, enrichis parfois de séquences en 3D, permettent de reconstituer la genèse d’un accident du travail de manière très réaliste et percutante : ils abordent toutes les situations concrètes, en complétant le scenario avec des images de synthèse, des témoignages et des explications d’expert.

    Les films conçus sur mesure et représentant le réel environnement de travail, les équipements effectivement utilisés, entrainent évidemment une plus forte identification et par suite une plus grande appropriation du fait de la personnalisation de l’outil pédagogique.

  • Les dessins animés
    Adapté à un public jeune, notamment pour tous les nouveaux embauchés et les travailleurs temporaires, les dessins animés, avec souvent un ton humoristique, des messages simples, des héros sympathiques, permettent une introduction ludique à l’hygiène, la santé et la sécurité au travail, de montrer les bonnes pratiques, de transmettre informations, consignes et règles de sécurité de façon amusante. Il s’agit seulement grâce à cet outil de sensibiliser à différents risques basiques et d’inciter à une réflexion sur les accidents du travail et leur prévention.

    Par contre, pour des salariés plus âgés et/ou plus expérimentés, ces dessins animés peuvent être parfois ressentis comme infantiles.

    L'agence européenne pour la santé et la sécurité au travail a lancé un site internet, www.napofilm.net , qui propose en accès gratuit des films d’animation dédié à un personnage nommé NAPO créé par un consortium d'instituts, dont l'INRS. Les mésaventures de ce héros gaffeur, maladroit mais enjoué et plein de bonne volonté et de son chef et ses collègues, le confrontent à des situations de danger qui illustrent les bonnes suggestions pour améliorer la sécurité et l'organisation du travail : chutes de hauteur, produits chimiques, manutentions, nuisances sonores, glissades et trébuchements ...

  • La formation en ligne à la sécurité du travail (ou e-learning)
    La formation en ligne, ou « e-learning », est une méthode de formation à distance qui utilise des outils et contenus pédagogiques par l’intermédiaire d’un ordinateur relié à un Intranet, à Internet ou par l’utilisation d’un cd-rom.
    C'est donc une méthode de formation sans la présence physique d'un enseignant à proximité.
    La formation en ligne est ainsi une forme moderne de formation à distance, remplaçant les cours par correspondance, avec des capacités fortes de personnalisation en proposant des parcours adaptés, la possibilité aux apprenants d'interagir avec les interfaces proposées, de disposer d’une vaste palette de différents médias numérisés (textes, animations, vidéos, sons...).
    L’e-learning permet de former un grand nombre de salariés d’une entreprise, même dispersés géographiquement, de niveaux, de disponibilités horaires ou de contraintes de service différents.
    L'utilisation de pédagogies particulières très élaborées est une spécificité de la formation en ligne : contenus de manière à ce qu'ils soient adaptés aux contraintes et possibilités du multimédia, construction des parcours personnalisés, évaluation des connaissances manquantes et auto-évaluation rapide qui permettent d’apprécier ses progrès, pédagogie interactive et ludique entrainant des enseignements dynamiques (animations 3D...).
    Avec le multimédia, l'interactivité du e-learning offre toujours la possibilité aux apprenants d'interagir avec les interfaces proposées, avec des actions simples de navigation, trouver des explications adéquates grâce à des liens hypertextes ou des renvois.
    Des cours de sécurité du travail en e-learning peuvent être proposés « sur étagère » en stand alone ou via une plate-forme de formation LMS (Learning Management System).

Octobre 2013


Ce Dossier vous intéresse ?

Vous êtes à la recherche d'un fournisseur pour 'materiel pédagogique' ou souhaitez mettre en place une activité dans ce domaine : saisissez votre email et cliquez sur 'OK':

 
Envoyer à ami