Accueil > Formation > Sécurité BTP

Nos dossiers

La prévention dans le bâtiment et les travaux publics. La prévention dans le bâtiment et les travaux publics.
Les professionnels de la construction partagent des spécificités qui les différencient des autres secteurs industriels : chaque ouvrage est un produit unique, les entreprises doivent adapter rapidement leur système de production aux résultats des appels d'offres et gérer les aléas liés à la programmation des maîtres d'ouvrage, aux choix architecturaux, aux conditions climatiques, géologiques et environnementales... Ces caractéristiques contribuent à un risque d'accidents du travail élevé par rapport aux autres secteurs d'activité du régime général. C'est pourquoi la participation de tous les intervenants à l'acte de construire aux actions de prévention est indispensable.
La prévention des risques professionnels des nouveaux matériaux de construction et d'isolation La prévention des risques professionnels des nouveaux matériaux de construction et d'isolation
Les nouveaux matériaux de construction, notamment destinés à réduire la consommation d’énergie dans les bâtiments, ne sont pas exempts de risques pour la sécurité et la santé au travail.
La prévention des risques professionnels des travaux souterrains La prévention des risques professionnels des travaux souterrains
Les travaux souterrains sont des chantiers réalisés en dessous de la surface du sol et comprennent le percement de tunnels et galeries routières et ferroviaires, les réseaux d’assainissement, les travaux dans les parkings en sous-sols, les excavations des carrières et des puits de mines…. Les travaux souterrains figurent parmi les plus accidentogènes : ces travaux cumulent en effet les risques généraux du BTP liés à l’utilisation d’engins puissants et mobiles, aux chutes de plain-pied sur un sol accidenté,…et ceux spécifiques à une activité confinée ou les conditions de bruit, pollution de l’air, d’éclairage, d’exigüité, d’humidité, de froid amplifient considérablement fréquence et gravité des accidents du travail et maladies professionnelles.
La prévention des risques professionnels des vitriers La prévention des risques professionnels des vitriers
Un vitrier est exposé à de nombreux risques qui peuvent être à l'origine de maladies professionnelles ou de sérieux accidents du travail lors de la pose ou du remplacement des vitres dans des bâtiments : coupures graves causées par le verre ou par les outils tranchants utilisés, chutes de hauteur lors de la pose de vitrages, exposition chimique aux solvants des mastics et adhésifs, lésions aiguës de l’appareil locomoteur causées par la manipulation de lourdes plaques de verre ou par de mauvaises postures de travail, travail à l’extérieur…
La prévention des risques professionnels des carreleurs La prévention des risques professionnels des carreleurs
Les carreleurs sont exposés à de nombreux risques qui peuvent être à l'origine de maladies professionnelles ou de sérieux accidents du travail. Lésions aiguës musculo-squelettiques, blessures graves causées par les outils de coupe, par des projections d'éclats, chutes lors de la pose de carreaux en hauteur, dangers d’inhalation de poussières et de contact cutané avec le ciment, exposition chimique aux produits de collage et de jointement, ambiances thermiques des chantiers en intérieur ou en extérieur.
La prévention des risques professionnels des plâtriers et plaquistes La prévention des risques professionnels des plâtriers et plaquistes
Les plâtriers ou plaquistes sont exposés à de nombreux risques qui peuvent être à l'origine de maladies professionnelles ou de sérieux accidents du travail lors de la pose d'éléments préfabriqués à base de carreaux ou plaques de plâtre pour des cloisons ou des doublages, ou de la pose de laines d’isolation thermique ou acoustique, destinées à l'aménagement intérieur des locaux industriels, commerciaux, résidentiels qu’ils soient neufs ou anciens …
La prévention des risques professionnels des peintres en bâtiment. La prévention des risques professionnels des peintres en bâtiment.
La prévention des risques du métier de peintre passe d’abord par une réflexion en amont sur le choix des produits, l’organisation du chantier et sur son installation, le respect des normes de sécurité des échafaudages et des équipements de travail en hauteur et des bonnes pratiques et gestes professionnels. A ces mesures de prévention collective, s’ajoutent le port impératif d’équipements de protection individuelle adaptés et une formation continue à la sécurité du travail.
La prévention des risques professionnels des maçons La prévention des risques professionnels des maçons
Les travaux de maçonnerie engendrent de multiples risques professionnels avec des causes d’accidents nombreuses, liées aux déplacements sur des sols inégaux et encombrés, aux manutentions de charges lourdes, aux travaux en hauteur sur des échafaudages ou échelles, à des postures de travail contraignantes, à l’exposition aux intempéries (chaleur, froid, humidité) et aux rayons ultraviolets, aux poussières …
La manipulation des ciments
La manipulation des ciments demande des précautions. Les ciments ne sont pas des produits inertes et ils sont notamment susceptibles d'induire des pathologies cutanées parfois graves. Ces affections sont indemnisées depuis 1936 et au titre du tableau n°8 des maladies professionnelles du régime général de la Sécurité sociale.
La prévention des risques professionnels des artisans du bâtiment La prévention des risques professionnels des artisans du bâtiment
Le taux de sinistralité professionnelle de l’artisanat du bâtiment est ainsi supérieur à la moyenne, avec des accidents graves et parfois mortels plus fréquents, avec parfois des conséquences physiques invalidantes obligeant l’artisan à restreindre ou à cesser définitivement cette activité professionnelle...