La prévention des TMS dans le BTP à l’aide du convoyeur à bande

Linkindus en quelques mots

L’entreprise Linkindus est spécialisée dans la revente et la représentation d’équipements industriels à destination des secteurs de la logistique, ainsi que du BTP dans le domaine de la manutention continue. Depuis 2014 Linkindus est distributeur exclusif de la maque Mace industries sur l’ensemble du territoire français.

Processus de manutention continue en environnement

Les outils de prévention de certains risques professionnels dans l’industrie
du BTP.


Parce que les TMS sont au cœur de la problématique des entreprises du bâtiment, nous avons souhaité apporter notre contribution en relatant notre expertise dans le domaine des outils de la manutention continue.
Nous souhaitons apporter des réponses techniques qui permettent de réduire efficacement voire de supprimer les facteurs de risques biomécaniques.

Notre analyse s’est principalement portée sur les entreprises du terrassement et de la rénovation lorsqu’il est question d’évacuer les gravats ou les résidus issus de la démolition sur des théâtres d’opérations difficiles d’accès ou trop abruptes pour que le matériel habituel de levage ou de manutention discontinu soit employé.
La seule alternative à ces problématiques demeure encore l’usage du dumper voire de la pelle et de la brouette.
Les pathologies de type tendinites, douleurs dorsales et musculaires sont autant de facteurs négatifs qui viendront nuire au bon déroulement de ces chantiers particuliers.

Constat en quelques chiffres

Source : https://www.cramif.fr/pdf/presse/dossier-presse-de-lassurance-maladie-risques-professionnels-chiffres-sinistralite-2014.pdf

En France, les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont la première cause de maladie professionnelle reconnue, soit plus de 87 % des maladies et leur nombre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathologies touchent toutes les entreprises et tous les secteurs d’activité et leur origine est le plus souvent multifactorielle.

Dans le secteur du BTP, le nombre d’accidents du travail diminue de -3.8 % entre 2013 et 2014, mais ce secteur reste l’un des plus sinistrés :
• 64 arrêts de travail pour 1000 salariés soit le double de la moyenne national tous secteurs
  confondus.
• 6.4 millions de journées de travail perdues par incapacité temporaire, soit l’équivalent de 26 000
  ETP (Equivalent Temps Plein).
• 137 décès en 2014 et 1008 décès sur les 5 dernières années.




De plus, les maladies professionnelles augmentent de 6.1% avec un niveau inédit pour les Troubles Musculo-Squelettiques qui représentent 92.3 % des maladies professionnelles.

Comment apporter des réponses ?

Nous avons sélectionné un outil qui selon nos retours terrain, apporte de véritables améliorations des conditions de travail en supplantant la pelle et la brouette. Equipé d’un moteur électrique monophasé silencieux et non polluant, le convoyeur à bande remplacera le dumper thermique qui ne pourra jamais être utilisé en zone confinée ou à forte pente.
D’un processus discontinu, nous accédons à un processus continu qui apporte une réelle efficacité dans la réalisation de certains chantiers.
L’emploi du matériel dont nous apportons le descriptif technique règle une grande partie des TMS et améliore sensiblement les conditions d’hygiène et de sécurité pour l’opérateur lors de l’exécution d’un chantier en zone très abrupte, en fosse, et réduit efficacement la propagation de particules fines en évitant les goulottes d’évacuation verticales, génératrices de frictions importantes et de poussières diverses.


La multiplication des usages de processus de convoyage du type convoyeur à bande permet notablement de réduire les facteurs de risques des TMS.

La sécurité passe aussi par le design du matériel employé.
Poignées de préhension ergonomiques, châssis en aluminium allégé, roues amovibles équipées de freins.

L’habillage du châssis par capotage latéral est un moyen sûr pour éviter les risques de pincement de doigts.
Aucun câblage en évidence, aucune accessibilité à risque pour l’opérateur.
Aucun bord coupant.

L’accessibilité à certains chantiers engendre rapidement des problématiques parfois insurmontables ou génératrices de risques d’accidents corporels.
Un terrain pentu tel que visible sur cette illustration représente un obstacle à l’évacuation de résidus.
Le processus de convoyage en série confirme la faisabilité de l’ouvrage.

La montée ou inversement la descente de résidus depuis l’étage d’un immeuble en rénovation est solutionné par l’emploi de cet équipement, qui évitera, dans le cas de l’évacuation de résidus, la propagation dans l’air de particules fines. C’est un bon substitut de la goulotte d’évacuation gravitaire, très bruyante et génératrice de poussières.

Le convoyeur est également complémentaire lors de l’utilisation d’une mini pelle pour l’évacuation d’agrégats dans une benne.
L’illustration ci-contre apporte une réponse à la problématique d’élévation tout en sécurisant l’opération.

L’utilisation de pieds ajustables en acier permet d’adapter la hauteur du convoyeur en fonction des configurations qui se présentent. Ils permettent de stabiliser et de sécuriser l’installation.

Le choix de matériaux à la fois robustes et légers apporte le confort nécessaire à l’opérateur lors de la manipulation de cet équipement sur des terrains difficiles d’accès.
Pour en savoir plus

Retrouvez toutes les offres de Linkindus en cliquant ici


Ce Dossier vous intéresse ?

Vous êtes à la recherche d'un fournisseur pour 'manutentions' ou souhaitez mettre en place une activité dans ce domaine : saisissez votre email et cliquez sur 'OK':

 
Envoyer à ami