Le stockage de produits chimiques

Le stockage de produits chimiques présente des risques tels que l’incendie, l’explosion, le risque de chute ou de renversement d'emballage… Toutes ces caractéristiques rendent nécessaire, outre les précautions lors de leur emploi, l’aménagement de locaux de stockage. La réduction des risques existants passe par une réflexion sur
la structure du local, sur les modalités de rangement
et sur les incompatibilités entre les produits.

Des procédures de stockage non adaptées peuvent entraîner une fragilisation des emballages à l'origine de fuites ou de ruptures accidentelles, de pollution, de réactions dangereuses ou d'accidents ou induire une modification ou une dégradation du produit qui le rend plus dangereux.

Dans la pratique courante, certaines recommandations générales sont à observer :

  • séparer les produits incompatibles (exemple : acides et basiques)
  • ranger, de préférence, les liquides en dessous des solides, et prévoir la rétention des fuites éventuelles
  • stocker les plus faibles quantités de produits possibles car le risque d'incident ou d'accident croît avec la durée et le volume de stockage et les produits inutilisés finissent comme déchets générateurs de nouveaux risques.

Les stockages de volumes importants doivent être traités selon les règles applicables aux stockages industriels, en se référant, s'il y a lieu, à la réglementation des Installations classées pour la protection de l'environnement.

La structure du local

Le local doit être fermé à clé.
La porte doit s’ouvrir vers l’extérieur et doit posséder une barre anti-panique.
Un affichage doit être inscrit :

- interdiction de fumer
- interdiction de manger
- interdiction de boire
- obligation du port d’EPI.

Le local doit être éloigné des habitations, suffisamment spacieux pour permettre la circulation en toute sécurité, aisément accessible pour les véhicules (transporteurs, pompiers), pour faciliter les mouvements d’entrée et de sortie des produits ainsi que les interventions.

Le sol doit être en matière ininflammable, imperméable, résistant aux produits chimiques et en légère pente vers un caniveau d’évacuation relié à une fosse de récupération.

Le stockage réalisé en local fermé doit être ventilé :
- au mieux, par un système de ventilation mécanique
- au minimum, par une ventilation naturelle avec entrée en partie basse du local et sortie à l’opposé en partie haute.

Les locaux possédant des fenêtres munies de grilles ou grillages doivent être facilement ouvrables de l’intérieur.

Les produits chimiques doivent être isolés du sol. Pour cela, il est possible d’utiliser des
Caillebotis.

Tout stockage doit être muni d’une cuvette de rétention.

  • Pour les récipients de capacité unitaire inférieure à 250 litres, le volume de rétention doit êtreau moins égale à :
    - 50 % de la capacité totale des récipients pour les liquides inflammables,
    - 20 % pour les autres liquides.
  • Pour les conteneurs de plus de 250 litres, le volume de rétention doit être au moins égal au volume du plus gros conteneur ou à la moitié du volume de l'ensemble des conteneurs (si ce volume est plus important).

Les ustensiles utilisés pour les produits chimiques doivent être spécifiques et donc être stockés dans le même local que les produits.

Il faut prévoir une réserve de matière absorbante à proximité du local.

Le local doit posséder un système d’extinction incendie. Il faut privilégier les extincteurs à poudres ABC à cause de l’incompatibilité de certains produits avec l’eau.

Les parois du local doivent être en matériaux ininflammables et être résistants au feu 1 heure.

Le local doit disposer d’un poste d’eau avec un système anti-siphonage.

Le principe de séparation des produits incompatibles

Un dysfonctionnement peut amener des produits chimiques à entrer en contact. Ils peuvent réagir les uns avec les autres, provoquant parfois des explosions, des incendies, des projections ou des émissions de gaz dangereux.

  • Le mélange de certains produits entre eux ou avec de l'eau peut créer des réactions exothermiques ou endothermiques.
  • Le produit chimique créé par le mélange de produits chimiques peut avoir un caractère corrosif totalement différent, voire plus dangereux que celui des produits d'origine ayant servi au mélange.
  • Le mélange de certains produits entre eux peut générer des dégagements de vapeurs nocives voire hautement dangereuses

Ces produits incompatibles ne doivent donc pas être stockés côte à côte mais séparés physiquement.

L'essentiel est d'éviter que des produits incompatibles soient voisins. Pour ceci, il faut repérer les incompatibilités et les évaluer pour décider ou non d'une séparation. Ce travail doit débuter par la consultation du paragraphe 10, " Stabilité et réactivité ", de la fiche de données de sécurité (FDS) qui doit accompagner tout produit chimique dangereux

Le risque de chute, de renversement, de fuites ou ruptures d'emballage

Ces incidents peuvent survenir lors d'une intervention humaine ou en son absence.

Lors d'une intervention humaine, ils peuvent avoir pour origine un encombrement excessif, un empilage hasardeux, un mauvais rangement des produits ou des défauts de conception du local de stockage (dénivellation, éclairage insuffisant).

En l'absence d'intervention humaine peuvent se produire des ruptures ou chutes de supports (fragilisés par la corrosion par exemple) ainsi que l'effondrement d'empilages mal réalisés.

Des procédures de stockage non adaptées peuvent aussi entraîner une fragilisation des emballages car les matériaux d'emballage ou de flaconnage sont susceptibles de se dégrader et cela peut être à l'origine de fuites ou de ruptures accidentelles.

Ces incidents peuvent entraîner des atteintes physiques (contusions, plaies), des brûlures chimiques et des intoxications, principalement par inhalation. L'évaporation d'un produit inflammable répandu hors de son emballage peut également rendre l'atmosphère du local de stockage explosible avec tous les risques induits.

Les enceintes de stockage de produits inflammables doivent être équipées d’aération suffisante afin d’éviter les concentrations de gaz. Celle-ci peut être naturelle (grilles d’aération) ou forcée (ventilateur)....

Matériels de Stockage de produits dangereux

Matériels de stockage avec rétention pour prévenir et maîtriser les fuites accidentelles de liquides polluants :

  • bacs de rétention et conteneurs pour fûts, petits récipients, cuves, bouteilles de gaz…
  • étagères avec bacs de rétention de capacité au moins égale à celle des produits stockés, en cas d'accident on évite ainsi l'épandage des produits dangereux…
  • Palette de rétention en acier pour fûts, cuves ou bidons, qui empêchent toute pollution du sol par des produits dangereux.

Armoire de sécurité :

  • pour produits corrosifs ou toxiques avec étagères de rétention
  • pour le stockage de produits inflammables en fonction des risques engendrés par les produits à stocker et de leur sensibilité à la chaleur (point éclair) à simple ou double paroi

Les principaux textes

  • Circulaire DRT N°095-07 DU 14-04-1995 relative aux lieux de Travail permet de disposer d'une approche complète de la conception à l'exploitation des lieux de travail.
  • Circulaire du 11 Avril 1984 donne des commentaires techniques sur l’éclairage des lieux de travail
  • Code du travail :
    - Article R 231 : Principes de prévention et de Prévention du Risque chimique : Signalisations ; Fiches de Données Sécurité (FDS) et consignes
    - Article R 231-54: Règles Générales de prévention du risque chimique
    - Articles R232 – R 232-12-12 à R 232-12-22 : Hygiène - Aménagement des lieux de travail - Prévention des incendies et des explosions, précise d’une manière générale les règles d’aménagement et de construction des locaux (Installations électriques ; Extincteurs…)
    - Article R 235 : fixe les dispositions applicables aux opérations de construction dans l'intérêt de l'hygiène et de la sécurité du travail
    - Article R 235-4-12 : détermine les Caractéristiques des Locaux où sont entreposées ou manipulées des matières inflammables. « Les bâtiments doivent être conçus et réalisés de manière à respecter les dispositions des articles R.232-12-13, R.232-12-14(3), R.232-12-15 (1&2), R.232-12-15, R.232-12-16 »
  • Article R237 - Prescriptions particulières d'hygiène et de sécurité applicables aux travaux effectués dans un établissement par une entreprise extérieure : Signalisations / FDS/ Consignes
  • Code de la Santé Publique - Art. R 5162 : Précise certaines caractéristiques d’aménagement et de construction des locaux de stockage
  • Décret n°87-361 du 27 mai 1987 - Décret relatif à la protection des travailleurs agricoles exposés aux produits antiparasitaires à usage agricole – Titre II : Prévention technique collective et Individuelle : Caractéristiques du local de stockage
  • Loi sur l’eau : Prévention des risques de pollution des sols et des eaux / Matières absorbantes


Documentation

On trouvera un dossier complet dans le document suivant : « Stockage et transfert des produits chimiques dangereux », ED 753, INRS, www.inrs.fr