Kits opérationnels pour faire vivre la santé sécurité en entreprise
Dépliants accidents de trajet
Logo Édition Tissot Kits opérationnels pour faire vivre la santé sécurité en entreprise
 
  Gardez les salariés présents et motivés en adoptant une démarche volontaire de prévention à la portée de tous.
 
écran  Chaque kit contient

• 1 dossier
• 1 fiche mémo
• 1 affiche
• 1 quiz


Commander
  1. Communication adaptée : répondez à un besoin de communication ponctuel sur une thématique donnée ou récurrent sur les différents risques présents dans l’entreprise.

2. Performance de l’entreprise : améliorez l’organisation et les conditions de travail en diminuant l’absentéisme et le turn-over.

3. Meilleure qualité de vie : prenez en compte la santé sécurité dans les habitudes de travail pour améliorer le développement des compétences et les parcours professionnels.
 
 

Cette offre vous intéresse ?

Pour obtenir gratuitement des infos sur cette offre, il suffit de renseigner votre adresse email :

 
Envoyer à ami
Le portail des preventeurs : www.officiel-prevention.com Le Comité hygiène sécurité et conditions de travail (CHSCT), est une institution représentative du personnel au sein de l'entreprise. C'est un organisme spécialisé, élu par un collège composé de tous les élus titulaires de l'entreprise (délégués du personnel et comité d'entreprise). La loi impose aux entreprises comptant plus de 50 salariés la création et l'organisation d'un Comité hygiène sécurité et conditions de travail (CHSCT), La personnalité juridique, qui fait du Comité hygiène sécurité et conditions de travail (CHSCT), une personne morale, n'est pas prévue par les textes mais lui a été reconnue par un arrêt de la Cour de cassation du 17 avril 1991. Selon l'article L. 4612-1 du code du travail français « Le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail a pour mission : 1° de contribuer à la protection de la santé physique et mentale et de la sécurité des salariés de l'établissement et de ceux mis à sa disposition par une entreprise extérieure ; 2° de contribuer à l'amélioration des conditions de travail, notamment en vue de faciliter l'accès des femmes à tous les emplois et de répondre aux problèmes liés à la maternité ; 3° de veiller à l'observation des prescriptions législatives et réglementaires prises en ces matières. »