Le choix d’un défibrillateur : une analyse préalable nécessaire, une maintenance obligatoire

Le choix d’un défibrillateur : une analyse préalable nécessaire, une maintenance obligatoire

Vous allez équiper d’un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) le site dont avez la responsabilité en matière de sécurité

Avant de faire votre choix, vous devez être convaincu que tous les appareils ne présentent pas les mêmes garanties, et ne répondent pas aux mêmes exigences.

.1 Connaissez-vous les fabricants ? Faites-vous la différence entre le marquage C.E et l’accréditation FDA, extrêmement exigeante ? Qui sont les experts en cardiologie et les fabricants de « boite à choc » ? Les meilleurs sont sur le marché mondial !

.2 Savez-vous que sur un cycle de 9-10 ans, les coûts de consommables peuvent varier de 450 à 1600 € H.T ? Comme pour une imprimante, ne vous arrêtez pas au prix de vente. Comparez ce que vous coûte la suite !!

.3 Savez-vous que très peu de fabricants font réellement état d’un filiale en France, assurant ainsi une réelle garantie et un vrai suivi dans le temps ?
Combien de « distributeurs » et vendeurs sur Internet ont cessé leur activité depuis 4 ans, laissant leurs clients dans l’embarras ou les obligeant à commander à l’étranger ?

.4 Savez-vous que choisir le même DAE que les professionnels du secourisme peut être une énorme erreur ?
Pour une population dont le taux de formation à la RCP/Massage cardiaque est inférieur à 20% (population Française), le DAE doit absolument donner des consignes précises et corriger les gestes insuffisants.
Un massage cardiaque avec une amplitude de 2 ou 3 cm ne servira malheureusement à rien. Et si le DAE ne corrige pas ce massage inefficace, la victime n’aura aucune chance.

Le site dont vous avez la responsabilité est déjà équipé.

Vous devez faire une totale abstraction des propos de type « muni d’un autotest, le DAE n’a pas besoin d’une maintenance ». Cette allégation est fausse sur le plan technique, mais SURTOUT sur le plan réglementaire. En tant que dispositifs médicaux de classe IIb (Directive 93/42/CEE-Annexe IX), les DAE sont soumis à une obligation de maintenance (Art R5212-25 à 28 du Code de la santé Publique.

Par ailleurs, l’ANSM (Agence Nationale de Surveillance des Médicaments et des dispositifs médicaux) dénonce (mai 2014) : « plus de 90% des responsables de ces structures indiquent n’avoir pas reçu d’alerte de sécurité du fabricant de leurs DAE alors que la majorité des fabricants de ces dispositifs ont communiqué sur certains de leurs dispositifs sur la même période ».
Avez-vous la certitude que votre DAE n’est ou n’a pas été concerné par une matériovigilance ? A titre d’exemples : Philips HS1 alerte de 06/2014, Schiller FredEasy 07/2013 & 12/2014 mise à jour logiciel 2012 + pile interne, PhysioControl Lifepak CR Plus 06/2013, Heartsine Samaritan PAD 300 09/2013, Cardiac Science Powerheart rappel 2013, Defibtech LifeLine mise à jour logiciel 05/2011,

Distributeur multi marques, assurant la maintenance de plus de 4200 DAE de 9 modèles différents, d’un effectif de 37 personnes dont 25 techniciens répartis sur toute la France, doublement certifiée ISO Qualité et Dispositifs Médicaux, MATECIR DEFIBRIL a réalisé un CD contenant les textes réglementaires concernant l’acquisition et la maintenance, ses études financières, techniques, matériovigilance, des vidéos de démonstration, etc...

Ce CD vous sera gracieusement adressé sur simple demande www.defibril.fr Contact

Disposez des informations, prenez le temps d’analyser et de comparer !


MATECIR SAS - 1 Avenue Henri Dunant - 06100 Nice - Tél : 04 93 01 46 54 • Fax : 04 93 01 42 99 www.defibril.fr contact@defibril.fr
SAS au capital de 10 000 € • RCS NANTERRE 751 038 571


Cette offre vous intéresse ?

Pour obtenir gratuitement des infos sur cette offre, il suffit de renseigner votre adresse email :

 
Envoyer à ami
Le portail des preventeurs : www.officiel-prevention.com Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail Statistiques principales relatives à la santé et la sécurité le bruit Environ un tiers des travailleurs en Europe — plus de 60 millions de personnes — sont exposés à des niveaux sonores élevés pendant plus d’un quart de leur temps de travail.