Instrumentation pour la mesure des poussières en temps réel
SIGNALÉTIQUE LUMINEUSE DE BRUIT
« SOUND SIGN »
Idéal pour prévenir d’un niveau de bruit élevé dans les bureaux,
Open space, ateliers...
SONOMÈTRES INTÉGRATEURS « OPTIMUS »
Pour la mesure des niveaux de bruit dans les locaux et aux postes de travail

Conçus pour répondre aux exigences de la règlementation française et européenne sur la mesure du bruit au travail et pour vous guider sur le choix des protections auditives adaptées
Existe en version ATEX
DOSIMÈTRES « DOSEBADGES »
La solution idéale pour mesurer
l’exposition individuelle au bruit
Venez nous rencontrer au salon
Préventica de Lyon sur le stand F39.

Cliquez pour une invitation
personnelle
Intertek Instrumentation
Ecoparc 2
27400 Heudebouville Frances
Tél. 02 32 09 36 26
Fax 02 32 09 36 28
Par email
Visitez notre site

Cette offre vous intéresse ?

Pour obtenir gratuitement des infos sur cette offre, il suffit de renseigner votre adresse email :

 
Envoyer à ami
Le portail des preventeurs : www.officiel-prevention.com Le décret n° 2008-244 du 7 mars 2008 instaure une nouvelle obligation de vérification des installations de dépoussiérage : le contrôle annuel des concentrations de poussières en atelier, afin de vérifier le respect des Valeurs Limites d'Exposition Professionnelle. Extrait du Décret n° 2008-244 du 7 mars 2008 relatif au code du travail (partie réglementaire) : Article R. 4412-76 : L'employeur procède de façon régulière aux mesures de concentration des agents cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction. Les contrôles techniques destinés à vérifier le respect des valeurs limites sont réalisés au moins une fois par an par un organisme agréé par arrêté conjoint des ministres chargés du travail et de l'agriculture dans les conditions prévues aux articles R. 4724-8 à R. 4724-12. Les prélèvements sont faits sur des postes de travail en situation significative de l'exposition habituelle. La stratégie de prélèvement est établie par l'employeur, après avis de l'organisme agréé, du médecin du travail, du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou, à défaut, des délégués du personnel.